06/02/2016

Discours de Joelle Devalet

IMG_6973.JPG

Monsieur le Ministre,
Monsieur le Bourgmestre, 
Chers partenaires,
Mesdames, Messieurs,

En tant que Présidente du CPAS et Echevine de l'Action 
Sociale, je suis heureuse de pouvoir vous accueillir 
aujourd'hui dans les nouveaux locaux L'Alvéole du Plan de 
Cohésion Sociale de Neufchâteau.


Mais pourquoi, me direz-vous, « L'Alvéole » ?


Avant de vous répondre, laissez-moi d'abord vous présenter 
l'action du Plan de Cohésion Sociale.

Le PCS est un service communal subsidié par la Région 
Wallonne qui coordonne et développe des initiatives 
permettant à chaque personne de vivre dignement dans sa 
commune.

Dans un contexte de précarisation et d'exclusion croissantes, 
le rôle du PCS est de promouvoir l'exercice des 6 droits 
fondamentaux suivants:
• un revenu digne ;
• la protection de la santé et l'aide sociale et médicale ;
• un logement décent et un environnement sain ;
• un travail ;
• la formation ;
• l'épanouissement culturel et social.

Les actions se déclinent au sein de 4 axes :
• l'insertion socioprofessionnelle,
• l'accès à un logement décent,
  • l'accès à la santé et le traitement des assuétudes et 
  enfin,
  • le retissage des liens sociaux, intergénérationnels et 
  interculturels.

Chaque plan doit en outre être construit à partir de 
l'indicateur synthétique d'accès aux droits fondamentaux 
(ISADF).
Cet indicateur nous permet de voir où nous nous situons par 
rapport à la moyenne régionale.

Voilà pour la théorie.

Concernant Neufchâteau, bonne nouvelle : notre commune 
est une commune où il fait bon vivre. Nous nous trouvons 
dans la bonne moyenne des communes wallonnes.
Notre indicateur (ISADF) nous dit de travailler principalement 
sur la formation et les revenus.
Et grâce à nos actions passées et futures, nous nous y 
attelons.

Le plan actuel a débuté en 2014 avec l'éclatante action du 
record de Belgique de l'écharpe de la solidarité. 6809.53m 
d'écharpes tricotées par des mains souvent expertes. Cette 
action a rassemblé toute la population chestrolaise, que ce 
soit pour le tricot ou pour fêter le record. Nombre de 
réunions informelles de tricoteuses, essentiellement, ont eu 
lieu, rassemblant aînés et enfants dans un objectif commun. 
En 2015, un concours d'épouvantails a été proposé à toute la 
population et 8 créatures étranges et bizarres ont vu le jour. 
Cette action avait pour but de tisser des liens sociaux en
proposant une activité de groupe, interculturelle et 
intergénérationnelle mais aussi de promouvoir nos jardins 
communautaires.
L'édition d'octobre 2015 du Repair Café chestrolais a 
également permis le rassemblement de tous, tout en 
prouvant que, oui, réparer ensemble gratuitement, c'est 
possible. La prochaine édition est prévue pour ce dimanche 7 
février après-midi. Vous y êtes bien sûr toutes et tous les 
bienvenus.
Voilà pour l'axe retissage des liens sociaux.

Dans l'axe intégration socioprofessionnelle, depuis 2014, une  
formation au permis de conduire théorique, en partenariat 
avec l'asbl SOS Dépannage, permet à la population d'accéder 
à un examen adapté et ensuite de poursuivre vers le permis 
pratique.
La dernière session s'est d'ailleurs terminée hier mercredi et 
bien des apprenants ont maintenant leur permis théorique en 
poche.

Une convention avec l'asbl Emploi Mode d'Emploi permet 
quant à elle d'offrir un suivi personnalisé aux demandeurs de  
la commune qui le souhaitent.

Dans l'axe logement, la permanence du guichet de l'énergie 
offre un service d'information de proximité aux habitants de 
la commune. Pour 2016, un fascicule des droits et devoirs liés 
au logement assorti d'un guide de bonnes pratiques, est en 
cours d'élaboration.

Neufchâteau compte 2 potagers communautaires.
Le 1er est situé Clos des Seigneurs, derrière la résidence pour 
personnes âgées. L'équipe des jardiniers a été renouvelée en 
2015 et le projet orienté vers la permaculture : ce système 
agricole inspiré de l'écologie naturelle prend en considération 
la biodiversité des écosystèmes.
Le 2e, situé rue des Charmes,
s'inscrivent dans l'axe santé.

D'autres projets sont en route pour 2016 :

  • suite à l'obtention d'un prix de 8 000 € du Fonds Bpost, 
    en partenariat avec Lire et Ecrire Luxembourg, une 
    formation gratuite en alphabétisation pour adultes est 
    sur les rails depuis début janvier ;
  • les matinées chaleur et douceur, en collaboration avec la 
    Croix-Rouge, offrent à tous un café et un endroit où le 
    boire en bonne compagnie;
  • un atelier d'estime de soi via son apparence, orienté vers 
    les demandeurs d'emploi, parce que l'habit ne fait pas le 
    moine permet quand même d'entrer dans l'abbaye;
  • des ateliers d'anglais ludique permettront aux 
    participants, pour quelques instants, de prendre la place 
    et l'accent d'acteurs connus;
  • une journée du mardi gras pour les enfants fera revivre 
    nos mardis gras d'antan autour d'une pile de crêpes, les 
    yeux pleins d'étoiles après un spectacle de magicien ;
  • le concours d'épouvantails reviendra avec une 
    thématique bien précise;

Ou encore, à l'état de réflexion : des ateliers de jardinage, de 
psychomotricité douce pour enfants et aînés, des ateliers
cuisine, des ateliers citoyens, des visites, des conférences 
pour n'en citer que quelques-uns.

Toutes ces actions ne seraient pas possibles sans nos 
partenaires et sans ces locaux pour lesquels vous vous êtes 
tous déplacés aujourd'hui.


J'en reviens maintenant à l'alvéole.
Sans vous faire un cours de biologie, l'alvéole est un lieu 
d'une grande importance pour les abeilles.
Ces petites bêtes sont un modèle de cohésion sociale et de 
partage.
Pour nous, au PCS, chaque alvéole représente l'endroit où 
nos partenaires peuvent venir déposer leurs besoins, leurs 
idées, leurs envies,...
Ensuite, grâce au travail conjoint du PCS et de ses 
partenaires, ces idées y mûrissent et, après un certain laps de  
temps, finissent par éclore.
Je pourrais également ajouter qu'une alvéole seule n'est rien 
et que c'est sa proximité et son interaction avec les autres qui 
la renforcent et lui permettent d'exister.
Quoi de plus représentatif pour un PCS?????

Mais maintenant, assez parlé, c'est l'heure de la visite. 
Bienvenue dans l'alvéole !

Les commentaires sont fermés.