20/01/2016

BCCA 95-Spirou Charleroi B 92

bcca6.jpg

17ème journée championnat :

 

Marqueurs : Thibaut Boxus 7-0-0-6, Aurélien Tiberghien - 0 - 2, Thomas Duquenne - (pas joué), Alexis Pierre 0-6-7-5 (2x3), Romain Llorens 4-11-8-2 (4x3), Charly Bernard 4-2-0-4, Raphaël Dubois 0-0 - -, Simon Hissette - (pas joué), Alexandre Billot 4-2-0-3, Adrien Hoffelt 0-0-0 -, Clément Thomas 0-4-0-3 et Arnaud Piette 3-3-2-3

Nouvelle victoire à domicile pour Neufchâteau, qui confirme sa série de victoires acquises depuis le 13 décembre. Comme à l'aller, c'est Charleroi (via Lambot, Diop et Casero) qui prenait le 1er quart-temps à son compte, grâce à une bonne réussite dans ses shoots et une bonne défense.

Les Chestrolais, par quelques pénétrations gagnantes réduisaient l'écart à 10 points sur 2 points de Boxus. 22-32 10ème. A la reprise, les consignes de Mathieu Fivet portaient leur fruit et les Carolos perdaient quelque peu leur réussite. Pierre et Llorens alimentaient le marquoir aux lancers-francs et à distance. Ce qui permettait aux leurs de prendre les commandes (50-49). Mais le grand Fusek faisait 50-51 à la pause. Au retour des vestiaires, les 2 équipes mettaient quelques minutes à trouver le chemin des filets. A 59-59, le duo Pierre-Llorens alignait deux 3 points pour faire 65-59. Mais les visiteurs recollaient de nouveau en fin de 3e quart (65-67). Dans les 10 dernières minutes, Bernard et Boxus prenaient le relais, alors que Tiberghien (pour son retour suite à des problèmes cardiaques) donnait 10 points d'avance à ses couleurs à la 37e (80-70). Mais c'était sans compter sur l'inévitable Lambot, auteur de 32 points, à coups de 3 points et de lancers (89-85 à l'entame de la dernière minute). Boxus, Llorens et Thomas assuraient la victoire du BCCA (95-89) avant un dernier missile de Lambot. 95-92 score final.

Neufchâteau a donc bien géré ses 2 matchs importants de début d'année, avec cette fois un grand Romain Llorens (3/4 LF, 5/8 2P, 4/7 3P) très bon des 2 côtés du terrain.

 

Cette semaine, les Chestrolais se déplacent à l'Okapi Alost vendredi à 21h...

 

Les commentaires sont fermés.