18/01/2016

Discours de Joelle Devalet lors des voeux du Nouvel An

IMG_6770.JPG

Monsieur le Bourgmestre

Mesdames, Messieurs en vos titres et qualités,

 

Au nom des membres du conseil de l'aide sociale et en mon nom, je vous adresse mes meilleurs voeux de santé, de bonheur et de joie pour cette nouvelle année.

 

A mi-mandat, il est de bon ton d'établir un petit bilan, histoire d'apprécier le chemin parcouru mais aussi de mesurer ce qu'il reste à faire au cours des trois prochaines années.

 

Comment d'abord ne pas souligner le rôle essentiel d'un CPAS au sein de sa commune ? Et donc comment ne pas exprimer notre gratitude à toutes celles et à tous ceux qui ont permis et permettent que ce rôle soit assuré au mieux jour après jour ?

 

Pour rappel, la mission d'un CPAS : c'est d'accueillir des personnes, des familles qui nous rendent visite souvent en désarroi, ce qui nous amène à garder au centre de nos préoccupations l'humain avec un grand H. . Parmi bien d'autres, le fond de mazout, le fond énergie, le fond d'eau, les repas scolaires et repas à domicile, préparés dans notre home, la télé vigilance ce qui dans ce dernier cas facilite le maintien des personnes à domicile.

 

Au sein du service social en premier lieu. Il me plaît de souligner ici les qualités d'accueil, de patience, de souci du travail bien fait et des réponses à apporter rapidement aux diverses situations dont font preuve nos trois assistantes sociales : Véronique Lescrenier, Joëlle Henneaux, Isabelle Pirson.

 

Une mention spéciale à notre « petite Isa ».Je parle ici d'Isabelle Robinet, dût sa modestie  en souffrir, c'est évoquer une personne particulièrement précieuse, mémoire vivante du passé, du présent, peut-être même du futur ?, aussi discrète qu'attentive à tout et à tous, qui sait cultiver l'humour qui détend et fait du bien.

 

Julie Ledent, notre directrice générale, n'est pas en reste avec son art de réagir aux urgences, son rire à bon escient et qui ne contredit pas la grande responsabilité qui est la sienne d'être d'une certaine manière notre « bouclier » juridique, alors qu'on la sait aussi bien accaparée par son travail de maman qui lui vaut quelques nuits blanches...

 

Directeur financier, Jean-Marc Husson nous séduit quant à lui par son sens de l'écoute, sa grande compréhension, sa disponibilité qu'il manifeste notamment lorsqu'il a à coeur d'apporter dans des matières qu'il maîtrise parfaitement toutes les explications utiles aux profanes que nous sommes parfois...ici, je tiens à remercier le personnel communal pour un travail de synergie.

 

Bien des énergies éclairées permettent à notre home de fonctionner. Parmi celles-ci, sa directrice, Anne Noel, Philippe Gilson et son infirmière chef Ann Catherine, son personnel soignant, son personnel de cuisine, les techniciennes de surface, le service d'ergothérapie, notre kiné sans oublier, bien sûr, tous nos résidents et tous les bénévoles au quotidien.

 

Quant aux crèches, elles doivent beaucoup aux puéricultrices qui oeuvrent avec patience et savoir-faire, sous la houlette de nos directrices qui ne ménagent pas leurs peines pour que ce projet soit une réussite au jour le jour.

 

Depuis le 1er décembre, une employée « Ressources Humaines » a rejoint notre grande famille. Pour Fanny Dubois, la tâche sera lourde mais nous la savons capable de relever le défi. Bienvenue à toi !

 

Chaque mois, quelques 3 700 kilos de linges OUI OUI je dis bien 3.700 kg de linges par mois, 50 factures à la clé, sont traités sous l'oeil attentif et compétent de Françoise Hennuy et de Christelle Naviau . Merci à elles qui font de notre lavoir un service performant et apprécié !

 

Au service de l'Entreprise de Formation par le Travail (EFT), nous saluons l'investissement dont font preuve Jérémy Kerger , Vinciane Dupont et de nos formateurs , Bruno pour qui peinture à gogo, rouleaux, pinceaux de tous poils et autres scratch n'ont plus guère de secret, Jean-Yves qui jongle avec les m3 de béton et de ciment, Frédéric qui ne compte plus les remorques que le secteur de l'horticulture remplit à destination du parc à containers..et bien sûr tous les stagiaires sans qui de bons formateurs ne rendraient pas un si bon travail.

 

Que de chantiers accomplit cette année 2015.

 

En matière de réinsertion sociale, justement, si l'on enregistre quelques abandons, il faut cependant rappeler que l'entreprise de formation par le travail et le lavoir ont aussi comme but de donner des pistes de vie, de savoir-être, de savoir-vivre, d'attitude empreinte de volonté.

 

En 2016, pour développer le service EFT, nous engagerons un formateur en peinture qui apportera son soutien au formateur en place et enrichira nos différents services du CPAS de ses compétences techniques.

 

Le Conseil consultatif des Aînés se rencontre 1 fois par mois pour représenter au mieux nos seniors et ce conseil est très attentif à leurs préoccupations.

Il doit beaucoup au dévouement empreint de sens de l'écoute et de compréhension de son animateur Jean-François Lechat. Deux groupes de travail et de réflexion ont été mis en place en 2015 : un travail pour combattre la solitude à domicile ; et le guide social, en phase de reliure !

 

Pour un total cumulé de 450 années de mariage, les diverses noces d'or célébrées ont permis de féliciter et de souhaiter encore bien des années de santé et de bonheur à celles et à ceux qui nous émerveillent toujours par la longévité de leur union !

 

Il me plaît d'évoquer encore ici le Plan de Cohésion sociale et de souligner l'action de sa cheffe de projets, Evelyne Guiot, Toujours en quête de nouveaux projets pertinents et d'idées originales susceptibles de servir efficacement le social.

 

Ce jeudi 4 février,aura d'ailleurs lieu l' inauguration du local ALVEOLE' qui  accueillera de nombreux partenaires et de nombreuses activités.

 

Par exemple : Depuis le début de ce mois de janvier, « Lire et Ecrire » a développé sur Neufchâteau une nouvelle antenne très active. Plusieurs projets ont permis aussi  de rencontrer des personnes peu présentes dans d'autres activités communales, ainsi le coucou insolite des épouvantails exposés aux potagers

communautaires.

 

Il faut encore assurer la formation sur la gestion budgétaire et au permis de conduire théorique, de même que, dès mars prochain avec le soutien de Peggy Parisotto formée par David Jaumotte, un coaching sur l'estime via   un travail sur les couleurs, les vêtements et l'apparence. Nous nous félicitons encore de la mise en place pour tous d'un programme  de micro-épargne,pour de petites sommes, avec accompagnement, et ainsi d'un plan de cohésion sociale très actif, ouvert à tous.

 

Vous connaissez maintenant le slogan : « Le gaspillage, c'est démodé, c'est ringard ». L'édition du « Repair Café » nous a permis de l'illustrer. Je profite de l'occasion pour lancer à nouveau un appel à tous les bénévoles qui pourraient nous aider à poursuivre ce beau projet.

Dans les bonnes nouvelles de début d'année, j'épinglerai

l'annonce pour ces prochaines semaines du règlement de travail et du statut pour le personnel de notre CPAS, un règlement et un statut attendus de tous.

 

Le bon avancement du projet de la résidence « Pré Fleuri » avec l'obtention du permis d'urbanisme.

 

La mise en place Chapitre XII avec le lancement du marché public tout prochainement, pose de la première pierre dans les mois à venir, un évènement important pour nos habitants.

 

Pour la future crèche,le dossier est sur la route .Nous nous y attelons quotidiennement afin que les travaux puissent bientôt se dérouler en coordination avec la résidence

Il me reste à remercier encore tous les bénévoles de la Croix-Rouge, de la Saint-Vincent-de-Paul, des Aînés, des jardins communautaires, et les diverses associations sans le soutien desquels il nous serait bien difficile de remplir efficacement notre mission. Merci à tous !

 

Ce soir, je tiens à mettre à l'honneur : Madame Dupont Arlette qui part pour une retraite bien méritée . Ces années passées au home clos des seigneurs comme aide -soignante, que d'heures passées avec nos résidents, des joies, des pleurs, des rires,...

 

Arrivée au cpas voilà voilà 32 ans: Elle croisera la route de pas moins de 8 présidents de CPAS. 32 ans de travail obstinés pour lequel Madame reevra les remerciements de tous.

Bonne retraite Madame.

Merci de votre attention.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.