• Rôle de garde

    Un seul numéro pour toute la province

     

    1733


     

    Pharmacie de garde

     

    La pharmacie LALOUX, tél: 061 27 15 20


    tout le week-end ainsi que le 1er avril

     


     

    La pharmacie LALOUX  assurera la permanence pendant la semaine à venir, après la fermeture des autres pharmacies.

     

     

    En soirée pour connaître le médecin de garde, il suffit de prendre contact avec son médecin traitant qui vous indiquera qui est de garde.

  • Une info

    Centre Culturel de Neufchâteau                                           Neufchâteau, le  12 mars 2013

     

                                                  

     

     

    Mesdames, Messieurs les Administrateurs,

     

    Concerne : Convocation à un conseil d’administration du Centre Culturel

     

    A la lecture des différents Procès-verbaux des Assemblées générales qui se sont tenues au sein du Centre culturel depuis sa constitution en 2004, il apparaît que nombre  de dispositions statutaires n’ont pas été  respectées.


    Les conclusions juridiques de ces manquements sont qu’à ce jour, seuls les administrateurs de droit ont la  qualité de pouvoir siéger au sein du Conseil d’administration et de délibérer valablement.


    En effet, selon les statuts,  les administrateurs issus du monde associatif disposent  de mandats renouvelables, tous les trois ans, par  l’Assemblée générale (article 14).  Or, tel n’a jamais été le cas.

    Par voie de conséquence, force est de constater qu’ils ne disposent plus de la qualité, ni des pouvoirs de siéger régulièrement au sein du Conseil d’administration.


    La prochaine assemblée générale aura pour objet de recomposer un nouveau Conseil d’administration avec les pleins et entiers pouvoirs.


    Dès lors, préalablement à cette assemblée  générale, les Administrateurs de droit soussignés vous convoquent, sur base de l’article 15 des statuts,  au prochain Conseil d’administration du Centre Culturel qui se tiendra à la Maison Bourgeois, Grand’Place, 3 à 6840 Neufchâteau, le lundi  25 mars 2013 à 20 heures.


    L’ordre du jour de ce Conseil d’administration est le suivant :


    1)      Prise de connaissance des différents PV. des Assemblées générales de l’a.s.b.l. depuis sa constitution à ce jour 

    2)      Constat de carence d’administrateurs valablement (ré-)élus  (Art 4 et 14 des statuts)

    3)      Désignation d’un Président de Bureau, d’un secrétaire et d’un trésorier ad interim.

    4)      Vérification des qualités de membres de l’assemblée générale et détermination de la liste réactualisée

    5)      Décision de convoquer une Assemblée générale et définition de l’ordre du jour comme suit :

    -          Prise d’acte du Constat de carence d’administrateurs valablement (ré-)élus et de la liste des membres ayant pouvoir de vote

    -          Approbation PV Séance AG du  27.03.2012

    -          Reddition des comptes et approbation des comptes 2012

    -          Décharge aux administrateurs

    -          Désignation commissaires aux comptes

    -          Confirmation nomination 7 administrateurs communaux

    -          Nomination 7 nouveaux administrateurs issus du monde associatif (Art8)

    -          Approbation du programme culturel 2013

    -          Budget 2013

     

    Dans la foulée de l’Assemblée générale, le nouveau conseil d’administration élira en son sein un nouveau Bureau et un  Président, un vice-président, un secrétaire et un trésorier


    La présente convocation est adressée aux membres de droit du Conseil d’administration et pour information aux membres issus du monde associatif.

    Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs les Administrateurs, l’expression de nos sentiments distingués,

     

     

    Hector PIRON           Nelly GENDEBIEN      Christian KELLEN                       Philippe MICHEL

    Administrateur           Administrateur               Administrateur                   Administrateur

  • Note de politique générale 2012-2018

    GOUVERNANCE 

     

     

    Faire de notre commune un espace où il fait bon vivre, c’est choisir une méthode de gestion et de gouvernance qui correspond à cet idéal.

     

    Les premiers acteurs du bon vivre sont les citoyens eux-mêmes. Ils méritent donc toute l’attention des élus, à leur service.

     

    Dans le maillon de base de la démocratie qu’est la commune, les élus sont là pour apporter des réponses concrètes aux questions qui concernent, ou concerneront un jour ou l’autre chacune et chacun d’entre nous : la sécurité, l’emploi, l’éducation, la protection de l’environnement, l’évolution démocratique, la solidarité… Le tout dans une vision à long terme. 

     

    Nous nous sommes engagés à être présents quotidiennement à l’Hôtel de ville, sur le terrain, à l’écoute et au service de la population.

     

     

    La commune est un projet commun

     

    L’objectif est de définir un plan stratégique communal à développer à l’horizon des 20 prochaines années.

     

    Ce plan stratégique communal n’aura de sens qu’avec une participation citoyenne volontaire.

     

    Pour ne citer que quelques exemples, on peut développer les thématiques suivantes : les économies d’énergie, la mobilité scolaire, la sécurité routière, développement urbanistique, plan santé et environnement, developpement rural, rénovation urbaine, ADL…  

     

    Nous voulons  respecter et soutenir  les initiatives individuelles ou collectives qui oeuvrent, à leur façon, dans le sens du bien commun.

     

    Le bon sens recommande de laisser agir les dévoués et de respecter la somme de travail qu'ils offrent bénévolement.

     

    Le mieux est que la commune soit proactive, qu’elle encourage les partenariats public-privé chaque fois que possible, qu’elle soutienne franchement la participation responsable sans laquelle la commune ne vivrait pas.

     

    La participation citoyenne doit être remise au goût du jour.

     

    Les volontaires bénévoles ont droit à un minimum de respect et méritent d'être autrement entendus qu'ils ne le sont actuellement.

     

    On peut la schématiser comme suit :

    - un diagnostic : quelle situation? quels défis? quelles attentes ?

    - engager un dialogue avec tous les acteurs locaux

    - définir un cadre d’action et une stratégie (priorités, moyens, partenaires…)

    - décider et désigner un comité d’accompagnement

    - évaluer

     

    Il va de soi que l’ensemble de ces stratégies s’intégrera dans une vision globale du projet communal. Les actions concertées et coordonnées doivent faire sens et tendre vers le même but. Chacun ne va pas courir dans son coin réaliser son caprice d’un moment en ignorant ce que fait son voisin.  

     

    La consultation citoyenne prendra plusieurs formes, dont

    -Commission locale de développement rural

    -Commission consultative aménagement territoire et mobilité

    -Commission consultative des aînés

    -Conseil  communal des enfants

     

     

    L’information grand public

     

    Nous mettrons les structures en place afin de :

     

    1. donner une information complète, via le site internet communal, avant et après la réalisation des projets

     

    2. organiser une fois l’an, des réunions du collège échevinal par village ou quartier

     

    3. développer des modes participatifs de suivi : sites interactifs, consultations populaires, appels à projets locaux, mise en oeuvre réelle/effective du PCDR

     

    4. répondre à toute pétition de manière argumentée

     

    5. rendre au bulletin communal Oyez citoyens son rôle d’information sans parti-pris.

    6. assurer une présence quotidienne du collège, à l’écoute de la population, dans les locaux de l’Hôtel de Ville et une permanence le samedi matin.

     

    7. instaurer un droit d’interpellation des citoyens à l’égard du conseil communal efficace, non formaliste

     

    8. consulter la population 

     


     

     

     

    Le developpement territorial/Urbanisme

     

    Nous souhaitons mener une réflexion à long terme et nous doter d’outils adéquats d’aménagement du territoire. Il s’agira de vérifier l’adéquation entre les besoins à satisfaire et les politiques à mener. Nous disposerons de lignes directrices qui seront débattues démocratiquement. Elles viseront à nous accompagner dans les choix quasi quotidiens qui nous sont demandés.

     

    Actuellement, Neufchâteau n’est pas dotée d’un SSC (Schéma de Structure Communal).

    Or, cet outil nous permettrait de baliser et promouvoir un développement territorial durable afin de protéger son environnement, et de répondre aux besoins de nos concitoyens en matière de logement, de mobilité, de développement économique, de lien social, de bien-être,…

    L’abrogation de tous les Plans Communaux d’Aménagement (PCA) obsolètes sera réalisée pour permettre d’intégrer les nouveaux défis de la construction économe, les nouvelles réalités de mobilité et favoriser la créativité architecturale. De nouveaux PCA seront réalisés si nécessaire. Cependant, nous sommes dans l’attente des intentions du gouvernement wallon sur sa réforme du CWATUPE.

     

    Pour réussir l’aménagement et le développement harmonieux de notre commune, une dynamique participative positive doit être partagée entre l’ensemble des acteurs et des citoyens concernés. Le fonctionnement de la CCATM sera amélioré pour que son rôle soit davantage prospectif et complémentaire à l’action du Collège et du Conseil.

     

    En matière urbanistique, pour peu que le contexte s’y prête, la fenêtre sera ouverte pour davantage d’audace architecturale. Des mesures seront prises pour garantir un traitement rapide des demandes urbanistiques, ce qui constitue un engagement volontariste de notre part, car la capacité de répondre qualitativement et rapidement à celles-ci est aussi un enjeu crucial du dynamisme économique et social local. A ces fins, nous aurons de amples disponibiltés, et assurerons des permanences quotidiennes.

     

     

     

     

     

     

     

    Les économies d’énergie et le développement durable

     

     

    Dans un autre registre, la consommation énergétique, ses coûts et ses implications sur les dérèglements climatiques pèsent et pèseront de plus en plus sur le quotidien de chacun. Pour bon nombre de citoyens, cette problématique va devenir cruciale sous cette législature, notamment dans leurs projets de construction ou de rénovation.

     

    La Ville de Neufchâteau entend dès lors montrer l’exemple en matière environnementale et oeuvrer aux côtés de la population pour réussir le défi énergétique et durable. Il nous faut poursuivre une politique volontariste d’économie et de réduction de notre consommation d’énergie, tant pour nos bâtiments que pour nos habitudes de consommations.

     

    Une attention spéciale sera portée à la problématique des charges énergétiques des petits propriétaires, en veillant à encourager les audits énergétiques, point de passage obligé pour l’obtention des primes régionales. Dans cet esprit, nous concrétiserons la mise en place d’une politique locale énergie climat (Pollec), ce qui sera un atout pour une ville qui veut être une référence en la matière.

     

    L’Europe invite les pouvoirs publics à se fixer l’objectif du 3 X 20 c’est-à-dire 20% d’économie d’énergie, 20% de production d’énergie renouvelable, 20% de réduction d’émission de gaz à effet de serre (C0²).

     

    Nous jouerons  un rôle moteur et être une référence en la matière en assurant pour l’avenir :

    - des mesures d’économie d’énergie dans les bâtiments publics

    - des mesures d’économie d’énergie au niveau de l’éclairage public

    - des mesures en vue du développement d'énergie renouvelable (photovoltaïque, panneaux solaires, énergie éolienne, hydro énergie, pompe à chaleur, biomasse forestière agricole, etc.)

     

    L’objectif étant de rendre notre commune indépendante sur le plan énergétique à l’horizon 2030 comme le recommande la Commission européenne.

     

    Nous travaillerons  en association avec TCHESTEOLE et la SOPAER sur des projets  d’énergies renouvelables

     

     

     

    ECOLES

     

     

    L’enseignement est une de nos priorités

     

    Nous souhaitons développer le réseau communal.

     

    Actuellement notre réseau compte 422 élèves

     

    -         « Les roches »Hamipré, Grandvoir, Petitvoir Tronquoy et Warmifontaine

         Population scolaire : 86 élèves en maternelle et 112 en primaire

     

    -         « Le Vivier »  Longlier et Namoussart

    Population scolaire 90 élèves en maternelle et 134 en primaire

     

    Nos objectifs relatifs aux bâtiments scolaires

     

    - la poursuite des constructions des bâtiments de PETITVOIR et NAMOUSSART

    - la construction de l’extension de l’école de HAMIPRE

    - les améliorations, réparations, restaurations, mise en peinture des locaux actuels

     

    L’achat d’un bus répondra à bien des besoins : le transport scolaire communal, le transport des élèves dans le cadre d’une activité scolaire et extrascolaire, le transport des aînés dans le cadre de leurs activités extérieures. Utile aussi au monde associatif.

     

    Nos actionspour rendre à l’enseignement communal ses lettres de noblesses :

     

    1.     maintenir  des puéricultrices pour aider les institutrices d’écoles maternelles qui en ont besoin

     

    2.     équiper les écoles de matériel multimédia performant et former les enseignants à ces nouvelles technologies. (tableaux interactifs, tablettes, ordinateurs…)

     

    3.     encourager la création d’Associations de Parents (AP) dans les écoles où ces structures participatives sont absentes et soutenir celles déjà en place. Rencontrer les AP locales au moins une fois par année pour faire avec elles un état des lieux complet des besoins, difficultés, réussites et projets

     

    4.     améliorer l’organisation des repas scolaires

     

    5.     Organiser des réunions régulières des enseignants avec l’échevin de l’enseignement pour un inventaire permanent des besoins, difficultés, projets méritant un soutien de sa part ou une intervention

     

    6.     Organiser une rencontre hebdomadaire entre les 2 directions d’écoles et l’échevin en charge dans le but de maintenir en permanence le contact avec le terrain et accompagner la gestion des écoles avec toute l’efficacité voulue

     

    7.     Les enseignants seront invités à remettre leurs demandes de formation dès le début de l’année afin d’en planifier les thèmes, les dates et les remplacements.

     

    8.      La concertation des enseignants sera organisée en deux temps : 

    • les réunions d’équipe au sein de l’implantation (2 fois par semaine)

    • les réunions d’écoles entre plusieurs implantations (1 fois par mois).

     

    9.      Les directions d’école participeront aux engagements d’enseignants, apportant ainsi leur éclairage professionnel aux débats et entretiens

     

    10.                        organiser une «Journée des écoles» dans la vallée du lac et rassembler toutes nos écoles

     

    11.                        mettre en place des réunions d’information dans toutes les écoles (collectives et individuelles) afin d’informer les familles des objectifs de l’école et de l’évolution de leur enfant

     

    12.                        mettre en place le dossier scolaire individuel pour chaque élève

     

    13.                        organiser des événements de type «Classes ouvertes-Parents bienvenus» durant le temps scolaire, en maternelle et en primaire

     

    14.                         susciter la création de fêtes d’école là où elles n’existent pas • développer le carnaval des enfants

     

    15.                         transmettre les valeurs civiques et le respect du Souvenir

     

     

    EXTRASCOLAIRE /ACCUEIL TEMPS LIBRE

     

     

     

    -      Développer le service extrascolaire

    -      Créer des activités innovantes, classes vertes, plaines de vacances , excursions..

    -      Développer le travail des ateliers

     

     

     

    LES COMITES ET ASSOCIATIONS 3

     

     

     

    1. Organiser chaque année, dans un village différent, la réunion de coordination des associations de toute la commune. La coordination ne se limite pas à collecter les infos par internet. Elle doit favoriser le contact entre les responsables et être un lieu d’écoute. Le but est de fédérer les bonnes volontés, de réfléchir ensemble aux spécificités de chacun, à ce qui nous rassemble et nous ressemble.

     

    2. Encourager les associations créatrices d’évènements novateurs au moyen d’aides financières et matérielles. Mettre à disposition gratuite, aux comités, les chapiteaux communaux, poubelles et outils pour rendre place nette après la fête.

     

    3. Etablir un cadastre des besoins réels en infrastructures dans la commune.

     

    4. Rétablir en ville, la « kermesse de la ville» en ville au centre de la  Ville,

    Place Charles Bergh

     

    5. Rétablir le Mérite sportif communal où tous les sportifs, à tout âge, qui ont performé durant l’année, pourront être mis à l’honneur.

     

    6. Créer le Prix du Bénévole reconnaissant explicitement les personnalités et/ou comités qui se dévouent sans compter pour le bien collectif.

     

    7. Inviter l’ensemble des associations à faire respecter la charte de bonne conduite initiée par les mouvements de jeunes et clubs de football de notre commune. Des initiatives seront prises afin d’organiser, au niveau de la Province de Luxembourg, la fermeture de l’ensemble des établissements, fêtes, bals à une heure unique.

     

    8. Soutenir les bénévoles dévoués dans le cadre de l’opération «Villages fleuris» « façades Fleuries »par des aides financières et matérielles.

     

    9. Réunir la population autour de l'identité de la ville et des villages. Un patrimoine commun les relie et fait sens. Le nom de NEUFCHATEAU porte un projet à partir de son coeur historique, la place du Château. La mise en valeur de l'ancien château, d'un réseau des promenades en ville (ancien bourg) et dans les villages (Hamipré, Longlier…) mérite soutien et considération. Ce réseau enrichira utilement la route des châteaux La Marck.

    10.  La culture n’est pas un luxe réservé aux initiés. Aussi indispensable que les bénévoles, cet outil de liberté trouvera sa vraie place au coeur de la Cité au même titre que la Nature et l’espace sidéral. 

     

    11. Le centre Culturel doit être acteur de dynamisme culturel . Nous mettrons sur pied une programmation culturelle annuelle avec la création d’évènements qui deviendront incontournables dans le Centre Ardenne et qui développeront l’économie locale 


     

    LA BIBLIOTHEQUE

     

    Un plan stratégique quinquennal de développement des activités de la bibliothèque sera élaboré courant de l’année de 2013

    La bibliothèque déménagera pour être installée dans les murs l’espace 29.

    L’outil informatique sera développé et un espace publique numérique complètera l’offre de service.

    Des cours d’initiation à l’informatique  seront organisés à l’attention du grand public.


     

     

    LE PLAN COMMUNAL DE DEVELOPPEMENT RURAL (PCDR)

     

     

    Le Plan communal de développement rural doit enfin sortir ses effets et surtout être remis sur pied quant à participation et au travail de la CLDR

     

     

    Le projet  « Espace 29 »  à NEUFCHATEAU

     

     Il a coûté 600.000 euros, sur fonds propres. Les projets de transformations ont été évalués à plus de 1.500.000 euros. Même avec un subside de 900.000 euros, cela reste bien trop cher surtout que ce bâtiment est posé au sol, sans fondations.

    Nous adapterons le projet pour y rapatrier la bibliothèque et créer un espace polyvalent.

     

    La maison de village de LAHERIE,

     

    Ce projet  a reçu accord ministériel sur la subsidiation à 80% du premier projet du PCDR à NEUFCHATEAU, c’est-à- dire la création d’une maison de village à LAHERIE.

     

    Le montant total des travaux est de 392.000 euros. Le subside de la Région de 313.600 euros concerne l’achat du bâtiment et sa rénovation. La part communale est de 78.400 euros.

     

    D’autres fiches-projets seront mises en œuvre afin de rendre enfin effectivement ce programmer d’investissement tant attendu sur le territoire de notre commune.

     

    Au lieu d’investir dans un seul et unique projet qui absorbe la totalité des budgets,  nous établirons des projets d’intervention/amélioration des  immeubles suivants :

     

    - Club des jeunes de LONGLIER

    - Club des jeunes de NAMOUSSART

    - Club des jeunes de HAMIPRE

    - Club des jeunes de WARMIFONTAINE

    -Salle de fêtes de GRANDVOIR/PETITVOIR

    - Maison de village de TOURNAY

    - Placette conviviale à TRONQUOY et au SART

     

     

     

    LE  SPORT

     

    Dans ce contexte de vie associative, nous organiserons au sein de l’administration communale un service de soutien administratif à toute association sportive ou autre qui souhaite introduire des dossiers auprès des pouvoirs subsidiants.

     

    Par ailleurs, nous nous engageons à soutenir  les clubs qui initieront des projets d’amélioration et de développement de leur structure ou infrastructure pour répondre aux attentes du public

     

    Nous  soutiendrons tous projets sportifs à la taille de notre commune et répondant aux besoins du terrain.

     

    Nous développerons un projet d’extension du Centre sportif, dans la vallée du lac avec Club house et cafeteria intégrés, qui répondront  aux vrais besoins de nos clubs sportifs locaux(Tennis , basket, mini-foot, …)

     

    La gestion du centre du Lac sera dynamisée afin de le rendre plus attractif encore avec des activités sportives diversifiées à implémenter (musculation, wellness..)

     

    Le Rhéto Trophy est un bel exemple de réussite tout comme le sera le retour à NEUFCHATEAU du Tour de Wallonie.

     

    Les circuits pédestres et promenades balisées seront entretenus et  développés et autrement promotionnés.

     

    L’entretien , la restauration des plaines de jeu  et la créations de nouvelles aires multisports sur l’ensemble du territoire communal.

     

    L’achat d’un bus répondra à bien des besoins liés au monde au monde associatif et sportif.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    PLACE A DES EVENEMENTS D’ENVERGURE

     

    La Place Charles Bergh et la Grand-Place doivent régulièrement accueillir des événements d’envergure qui rendront une image attractive de la Ville: Carnaval des enfants, Fête gauloise,  Fêtes Médiévales Chestrolaises, Chest’Rock, Brocante, Fête des Créatifs…

     

    L’ancien château de NEUFCHATEAU, la Vallée du Lac, les Ardoisières de WARMIFONTAINE, la forge de GRANDVOIR, l’ancien prieuré de LONGLIER sont autant d’éléments patrimoniaux qui, mis en valeur et en réseau, émailleront le tissu attractif de notre commune pour le plaisir de ses habitants et des touristes en quête de ce qui est à voir à Neufchâteau.

     

    Remise à l’honneur de la fête des lavoirs, fête des voisins.


    Mise sur pied d’évènements d’envergure et de renommée extérieure à la Commune : Patinoire, marchés de noël.…..

     

     

     

    TRAVAUX

     

     

    La gestion raisonnable des deniers publics impose des choix clairs.

     

    Il faut aller à l’essentiel et gérer en bon père de famille.

     

    Durant la législature 2012-2018, le droit de tirage qui nous sera dévolu par la Région wallonne permettra de réaliser, d’améliorer, rénover et aménager de nouvelles voiries et trottoirs, en ville et dans les villages.

     

    Ces travaux rendent indispensable un plan de sécurité routière sur les routes communales et régionales et ceci, en concertation avec la Région wallonne (SPW).

     

     

     

    TRAVAUX PUBLICS

     

     

    1. Un plan de sécurité routière

     

    Sur les routes communales,  nous installerons des aménagements de sécurité pour ralentir la vitesse des véhicules, des radars préventifs sur l’ensemble du territoire communal.

     

    Le collège prendra toutes mesures utiles afin de redéfinir les entrées d’agglomération de nos villages afin de permettre une adaptation de la vitesse, plus particulièrement à la hauteur des nouveaux quartiers et/ou lotissements construits.

     

    La sécurité routière sera prise en considération dans la réalisation de nouveaux travaux de réfection ou d’amélioration – de création de voiries. 

     

    En concertation avec le SPW Routes, la RN485 NEUFCHATEAU- BERTRIX sera sécurisée par la pose de catadioptres, barrières de sécurité, création d’effet de porte aux entrées des villages, un radar préventif sera régulièrement installé par la direction des équipements électromécaniques de NAMUR et du Luxembourg du SPW ou à l’initiative des zones de police locale. Enfin, des contrôles routiers des services de police seront renforcés sur cet axe.

    La voirie sera remise en état

     

    Une concertation a été sollicitée par le collège et le SPW afin de limiter la vitesse à certains endroits (HAMIPRE, SEMEL, OFFAING)

     

    Suite à l’intervention de la SNCB à hauteur du pont de HAMIPRE, un aménagement complémentaire sera effectué afin de sécuriser les lieux et plus particulièrement la jonction entre la route régionale et la voirie communale où se sont produits plusieurs accidents ces derniers mois en suite de la réalisation desdits travaux.

     

    Un marquage régulier au sol sera effectué à la hauteur du village de MOLINFAING afin de matérialiser l’agglomération et ainsi permettre aux automobilistes de prendre conscience qu’ils traversent un village et que la vitesse y est limitée.

     

    Nous négocierons avec le SPW des investissements sur les routes régionales qui traversent notre commune.

     

     

    2. Les trottoirs

     

    Il faut poursuivre les investissements pour l’aménagement des trottoirs, dans les villages,  au centre- ville et dans les quartiers du Faubourg, du Terme, AvenuE de la Gare…...  

     

    3. Les lotissements

     

    Au cours de ces dix dernières années, la population de notre commune a fortement augmenté. De nouveaux lotissements ont vu le jour et nombre d’habitations ont été construites sur notre territoire.

     

    Or, malgré le doublement de la taxe au lotissement imposée par la majorité sortante, les montants ainsi perçus n’ont pas été réinvestis dans l’aménagement des lotissements pour réaliser des aqueducs, routes…

    Cette taxe doit être revue et les montants perçus doivent être prioritairement affectés à l’amélioration et aux aménagements qui s’imposent au niveau des lotissements.

     

    Les aménagements des nouveaux lotissements seront prioritaires.

     

    4. L’égouttage

     

    Un plan d’investissement pluriannuel devra être sérieusement négocié avec la Société Publique de Gestion de l’Eau (S.P.G.E.) pour l'installation d'égoûts pour répondre aux demandes réclamées par les habitants depuis plusieurs années et aussi pour se mettre en conformité avec les normes légales en la matière.

     

    5. Les voiries

     

    Nous continuerons entre autre à améliorer les aménagements de voiries Rue des Oies, «Place des Fossés» à NEUFCHATEAU, Côte des Gernaux, les Enclos du Ruisseau, la Rue Sainte-Barbe, le Haut Faing à WARMIFONTAINE, la liaison MASSUL-MOLINFAING, les Mainis à GRANDVOIR, au SART, à MON IDÉE…

     

    6. Les enduisages

     

    Différents enduisages d’entretien sur les routes de liaison entre villages seront effectués en fonction des priorités établies par un service technique qui objectivera les priorités et les urgences afin d’éviter des dégradations trop rapides des routes.

     

     

    7. Les travaux agricoles et forestiers

     

    Un plan de restauration et d’amélioration des chemins agricoles sera établi sur la période 2012-2018.

     

    Le fauchage des abords de voiries et les dégagements des carrefours seront effectués régulièrement par un entretien courant et ordinaire trois fois l’an.

     

     

     

    8. L'éclairage public

     

    L’installation de nouveaux points d’éclairage lumineux sera planifiée annuellement et un remplacement des points défectueux sera programmé sans délai.     

     


     

     

     

    SECURITE ET RESPECT DES NORMES DE VIE EN SOCIETE

     

     

    Se sentir en sécurité est la condition première de l’épanouissement personnel et du vivre ensemble.

     

    La sécurité est l’affaire de tous et un droit fondamental de tous.

     

    Nous mettrons mettre en oeuvre des services et des plans de prévention, des aménagements favorisant la sécurité (éclairage et caméras de surveillance) et un service de médiation des conflits de voisinage

    - impliquer les policiers locaux dans des activités éducatives pour favoriser le dialogue avec les habitants

    - organiser un service de propreté publique

    - mettre en place un plan de lutte contre les violences

    - renforcer des moyens de police administrative contre les infractions environnementales et urbanistiques .

     

    De manière globale, la politique générale en matière de sécurité s’inspire et s’inscrit largement dans la politique définie au niveau du plan zonal de sécurité de la zone Centre-Ardenne dont les axes principaux sont les suivants :

     

    1. LES VOLS avec une attention particulière à la techno-prévention et surveillance durant les grandes vacances et congés scolaires.

    2. LA SECURITE ROUTIERE : le port de la ceinture, conduite agressive sous influence, vitesse.

    3. LA PROTECTION DE LA JEUNESSE (ci-inclus la problématique des stupéfiants et assuétudes)

    4. LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME (surveillance des entités à risque situées sur le territoire de la zone de police)

    5. LA LUTTE CONTRE LES NUISANCES ENVIRONNEMENTALES

     

    Des plans d’action pour concrétiser ces priorités sur le terrain sur l’ensemble du territoire de la zone de police Centre-Ardenne sont mises en œuvre pour partie à travers les missions quotidiennes des services de la zone et pour une autre partie, à travers des actions spécifiques, plus particulièrement au niveau de NEUFCHATEAU.

     

    Il a été décidé en collège de police du 7 décembre 2012 de compléter l’équipe des cinq agents de quartier, présents sur le territoire communal, par l’engagement d’une personne complémentaire qui aura pour mission d’assurer l’accueil des visiteurs et des plaignants ainsi que d’une charge administrative au niveau du bureau de NEUFCHATEAU.

     

    Cet engagement permettra de libérer un agent de proximité de la charge administrative actuellement dévolue, ce qui permettra de restructurer l’organisation et la manière de fonctionner au niveau du poste local avec pour objectif une plus grande présence et visibilité de nos agents de quartier sur le territoire communal.

     

     

    Un agent constatateur, Madame Valérie DEGEHET, vient de prêter serment et officie depuis le 21 décembre 2012 sur le territoire de la commune de NEUFCHATEAU.

    Madame DEGEHET a pour tâche et mission les incivilités environnementales qui peuvent survenir sur l’ensemble du territoire communal.  Elle exercera cette fonction également sur les communes de VAUX-SUR-SURE, BERTOGNE et prestera en faveur de notre commune un quart-temps.

    Madame DEGEHET s’est vue également attribuer la mission particulière de veiller à ce que les chemins forestiers soient remis en état après l’exploitation des coupes par les professionnels.

     

     

     

    COMMERCES-INDEPENDANTS

     

     

    Une récente étude menée par l’Union des Classes Moyennes du Luxembourg révèle que notre commune compte 77 commerces pour un total de 10.405 m².

     

    Cependant, le nombre de cellules vides représente 21% des vitrines. C’est trop. C’est énorme! Nombre de commerçants interrogés estimaient qu’il n’y avait pas de réelle politique économique au niveau de la commune de NEUFCHATEAU et que rien n’était fait pour pallier la concurrence avec LIBRAMONT-RECOGNE.

     

    Les commerçants et indépendants sont les acteurs privilégiés du développement commercial de la cité. Ils doivent être entendus et leurs actions soutenues avec enthousiasme.

     

    Nous créerons une cellule de réflexion conjointe, pouvoirs publics et commerçants, pour réfléchir ensemble au devenir commercial de la ville, rendre celle-ci mieux accessible, créer des places de parking, veiller à la diversité des commerces, prendre à bras-le-corps le développement touristique. La ville doit être rendue plus attractive et une cohérence entre ses pôles (commerces, services, écoles, parkings…) est indispensable.

     

    Dans cet ordre d’idées, il est nécessaire d’aménager un lien structurant entre la zone commerciale de SEMEL et le centre-ville.    

     

    Nous mettrons sur pied une Agence de Développement Local (ADL) afin de stimuler la création d’emplois,  développer le commerce, favoriser l’installation d’indépendants, mobiliser les acteurs privés, publics et associatifs


     

    LE PARKING A NEUFCHATEAU

     

    La réalisation heureuse de la rénovation et de la revitalisation urbaine à NEUFCHATEAU a bien transformé la Grand-Place ainsi que la Place Charles Bergh et ses alentours. Elle rend l’envie de prendre des initiatives.

     

    Cependant tout n’est pas rose. Plusieurs places de parking ont disparu. L’accès pratique aux commerces et aux lieux publics a été rendu bien plus difficile pour les personnes à mobilité réduite. Nous travaillerons à restaurer du parking en ville et organiserons un contrôle effectif de la zone bleue

     

    La propreté laisse à désirer : nous mettrons sur pied un plan propreté sur l’ensemble du territoire communal.


     

    LOGEMENT

     

    Se loger est un droit fondamental. Nous nous engageons dans une politique active du logement.

     

    Nos priorités :

    - faciliter l’accès à la propriété aux jeunes ménages

    - encourager l’utilisation de la réaffectation du bâti inoccupé

    - lutter contre les marchands de sommeil et fausses domiciliations

    - favoriser l’amélioration de logements

    - faciliter le développement d’une offre de logement adaptable ou adaptée

    - disposer de logements de transit, d’accueil et d’urgence en suffisance

    - aider l’agence immobilière sociale qui a été créée pour l’arrondissement de NEUFCHATEAU et dont le  siège social se trouve à NEUFCHATEAU, Rue des Chasseurs Ardennais, 5.

    - poursuivre l’ancrage communal actuel (Maison Goffinet et HILGER-10/12 logement sociaux et  Construction de 6 appartements neufs rue des bouleaux) et introductions de nouvelles demandes  dans les projets d’ancrage à venir

    - créer logements d’urgence à a gare de LONGLIER

    - créer des lotissements communaux (quartier de la justice, ….)

    - collaborer davantage avec le Foyer centre ardenne et la SWL

     

     

     

    LA LUTTE  CONTRE LES MARCHANDS DE SOMMEIL ET FAUSSES DOMICILIATTIONS

     

    Un décret wallon impose la salubrité des immeubles mis en location. Nous le ferons strictement respecter.

     

    Un contrôle scrupuleux sera opéré de l’ensemble des appartements et logements mis en location sur tout le territoire communal.

     

    Pas question de tolérer des quartiers ghettos et insécurisés.

     

    Nous mettrons en oeuvre la création d’un nouveau lotissement de terres communales permettant l’accès à la propriété aux jeunes ménages qui entendent s’établir sur le territoire communal. 

     

     

     

     

     

    TOURISME

     

     La nature, plus particulièrement la forêt et les cours d’eau, est le produit phare de l’Ardenne. C’est tout naturellement que son pouvoir d’attraction oriente la politique touristique: sport léger, marches, cyclos, promenades en symbiose avec la nature suivent chacun leur chemin oxygénant.

     

    Mais il ne suffit pas d’avoir de bons marcheurs autour de soi pour faire avancer le tourisme. D’autres atouts sont négligés.

     

    L’espace sidéral et les passionnés qui l’observent quotidiennement n’offre-t-il pas de nouvelles perspectives touristiques ?

     

    Presque tout reste à faire du côté de la mise en valeur du patrimoine bâti. Les constructions humaines interpellent les regards. Quid des bâtiments de style (néo-renaissance, néo-classique, art nouveau, maisons de maître…) quid des constructions anciennes, depuis les fontaines et lavoirs jusqu’aux vestiges de l’ancien château? Des réseaux de découvertes thématiques répondront aux besoins des touristes et des habitants eux-mêmes. Ils gagneront à être reliés à d’autres comme par exemple, la route du Jambon d’Ardenne, la route des châteaux La Marck, etc.

     

    Par ailleurs, le Réseau Tarpan doit être soigneusement entretenu.

     

    La Maison du Tourisme doit devenir une véritable vitrine, accueillante et multilingue, de nos terroirs en étroite collaboration avec les hôtels, gîtes, restaurants. Le tourisme doit s’ouvrir aux outils modernes de communication: bornes interactives, audioguides, écran led. ….

     

    La vallée du lac doit se développer, accueillir du sport aventure.

     

    Le camping communal doit être remis en état.

     

    Le moulin Banal : le dossier doit être relancé… l’enveloppe extérieure a été reconstruite mais reste, le plus important :  constituer un dossier afin de lui  trouver une véritable destination en complémentarité avec le Moulin Klepper et la Maison du tourisme  (Bistrot du terroir, accueil touristique, salles exposition espace travail,  et lieu d’exposition temporaire lié à l’histoire locale et régional)

     

    Les différentes zones de loisirs situées sur le territoire communal doivent être développée et accueillir des investissements touristiques. (Campings, chalets…)

     

     

    AGRICULTURE - FORÊT

     

     

    Le maintien d’une agriculture diversifiée et à taille humaine est un facteur de développement économique de notre monde rural mais aussi du maintien de la cohésion sociale, de la protection de la biodiversité et des campagnes.

     

    Nous soutiendrons la promotion des produits des agriculteurs de notre territoire chestrolais.

     

    Nous mettrons sur pied des réunions de commission agricole locale.

     

    Le parcours sinueux des dossiers administratifs donne une impression de lenteur et décourage nombre d’agriculteurs. Au point qu’ils s’interrogent sur le suivi administratif en matière de permis d’environnement, permis d’exploiter, implantation d’étables et agrandissement, forage de puits d’eau, permis de bâtir.   

     

    Nous mettrons en œuvre diverses mesures :

     - ouvrir un guichet d’information au sujet des nouvelles règlementations qui évoluent sans cesse en matière d’agriculture traditionnelle et biologique

    - assurer la taille des haies, fauchage plus régulier du bord des routes (sécurité, entretien, propreté)

    - assurer une gestion proactive des dossiers calamités agricoles

    - mettre sur pied des réunions de Commission agricole locale

    - améliorer l’entretien des voiries agricoles et forestières

    - supprimer la sous-location de terres agricoles

    - favoriser l’implantation de nos agriculteurs-producteurs sur notre marché 

         

     

     

    GENERATIONS

     

     

     

    Home nouveau et crèche nouvelle

     

    Le home Clos des Seigneurs compte 60 lits. La liste d’attente s’allonge: près de 50 personnes sont inscrites. La capacité d’accueil du home passera de 60 à 100 lits et celle de la crèche de 24 à 40 enfants.

     

    Non seulement la réalité l’impose mais, en plus, une contrainte légale: un décret wallon impose la remise aux normes des chambres en 2015, avec la menace de perte d’agrément !

     

    Les faits et l’absence totale de dossier indiquent la nécessité et l’urgence à construire une nouvelle structure.

     

    Notre volonté se concrétisera par la construction d’un bâtiment avec un nouveau home, une nouvelle crèche et un restaurant communautaire.

     

    Cette structure publique sera accessible à l’ensemble de nos concitoyens, y compris les petites pensions.

     

    La nouvelle structure se situera sur le site du marché couvert

     - accessible de toutes parts

     - plat, proche du centre-ville

     - possibilité de créer un jardin; les résidents feront leur promenade en toute sécurité

     - nombreuses places de parkings

     - place pour un restaurant communautaire pour les familles en visite de leurs aînés mais aussi, les personnes souhaitant prendre le repas de midi

     

    Construire du neuf coûtera bien moins cher que transformer le home actuel d’autant et que tout est à faire et qu’il n’existe aucun dossier !

     

    Ce nouvel ensemble constituera un lieu de vie intergénérationnel aux normes de qualité et accessible à l’ensemble de nos concitoyens

     

    D’une part, les besoins en matière d’accueil de la petite enfance sont criants. La crèche accueille 24 enfants chaque jour. La liste d’attente s’allonge: 30 familles sont inscrites.

     

     

     

     

     

     

     

    La reconversion du Clos des Seigneurs

     

     

    Le nouveau home et la nouvelle crèche construits, le Clos des Seigneurs sera affecté à un rôle nouveau.

     

    Le bâtiment pourrait accueillir  des classes vertes.

     

    Les chambres actuelles pourraient se muer en internat et les pièces communes destinées à un réfectoire et salles de classes.

     

    Cette nouvelle affectation n’entraînerait pas de dépense importante et son utilisation serait pratiquement immédiate. 

     

     

     

     

    Le Pan de cohésion sociale

     

    Le Plan de cohésion sociale laissé en rade, sans responsable, sera remis au goût du jour.

     

    Un nouveau plan sera élaboré pour la période 2014-2019 avec pour priorité les aînés et le jeunes.

     

    L’accueil occupationnel/maison de aînés sera développé.

     

    Une maison des jeunes sera créée.

     

    La mobilité étant un souci permanent, il faudra pallier aux défections du TELBUS,….

     

     

        

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Auto-Kart Cross

    12130_4924996245293_806248536_n.jpg

  • Conseil communal du 27 mars

     

     

     

     

    Les conseillers de la minorité ont pratiqué une fois de plus la politique de la chaise vide.

     

     

    avril-2013 3403

     

    A l'entame de ce conseil, le bourgmestre a tenu à faire une mise au point au sujet de l'attitude du groupe minoritaire de ne pas siéger.

    Il rappelle que lors du dernier conseil, la minorité était présente (4 conseillers). La conseillère Micheline LOUIS a prêté serment . C'est à ce moment, que Monsieur EVRARD a demandé le retrait du point 32 (Mr Borceux). Devant le refus de voir sa demande prise en compte, il a fait remarquer qu'il y avait une erreur

    au sujet du lieu de la tenue de ce conseil, et qu'il allait introduire un recours auprès de la tutelle.Le groupe minoritaire est sorti.

    Il faut savoir que le secrétaire avait rectifié auprès de tous les conseillers cette erreur par mail.

    Le bourgmestre termine son intervention en regrettant l'attitude négative de la minorité, ne pas respecter le mandat donné par l'électeur, c'est tout simplement HONTEUX.

     

     

     

     

     

     

    1)   Approbation du procès-verbal de la séance précédente


    Approuve à l’unanimité 


    (2)  CPAS - Désignation d'une conseillère en remplacement de Micheline LOUIS - Mme Delphine GOLINVAUX.

     

     

     

     

     

    Accepte de la démission de Micheline LOUIS en tant que conseillère de l’Action Sociale.

     

    PROCEDE à l’élection de plein droit de la conseillère de l’action sociale Delphine GOLINVAUX en fonction de l’acte de présentation du groupe Agir Ensemble.

     

    La Présidente proclame immédiatement le résultat de l’élection : Delphine GOLINVAUX de la liste Agir Ensemble, est élue de plein droit en tant que conseillère de l'action sociale.

     

     

    avril-2013 3406

     

     

    (3)  Note de politique générale


     

     

     

     

    la note de politique générale  est approuvée et sera publiée ultérieurement.

     

    (4)   Budget 2013 de la fabrique d'église de TRONQUOY.

     

     

     

     

    Emet un avis favorable sur le budget précité.

    L'intervention communale est zéro euro

     

    (5)  Modification budgétaire ordinaire et extraordinaire n° 1 de 2013


     

     

     

    Approuve les modifications budgétaires ordinaire et extraordinaire n°1 de 2013 telles qu’elles sont présentées, à savoir :

    MB 1 ordinaire

    1.   total des recettes : 9.448.124,73 €

    2.   total des dépenses : 9.339.139,91 €

    3.   Différence         :  +108.984,82  €.

    MB 1 extraordinaire

    1.   total des recettes : 6.029.410,60 €

    2.   total des dépenses : 6.029.410,60 €

    3.   Différence         :         0,00 €.  Adaptations techniques

    A


     


     

    (6) Redevance pour les concessions de sépulture.


     

     

    Art.1 : Le tarif des concessions de sépulture, pour l’entité communale de Neufchâteau, est fixé comme suit:

    - Concession initiale :

      - parcelle de terrain : 25,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbarium: 250,00 EUR/cellule.

      - Concession avec caveau : 1000,00€

    - Renouvellement :

      - parcelle de terrain : 25,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbarium: 250,00 EUR/cellule.

    Art.2 : Lorsqu’aucune des personnes dont la sépulture concédée est destinée à recevoir les restes mortels n’est inscrite au registre de population ou au registre des étrangers de la commune, le tarif des concessions de sépulture est fixé comme suit :

    - Concession initiale :

      - parcelle de terrain : 50,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbarium: 500,00 EUR/cellule.

      - Concession avec caveau : 1000,00€

    - Renouvellement :

      - parcelle de terrain : 50,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbarium: 500,00 EUR/cellule.

    Art.3 : Toute personne âgée de moins de cinquante ans peut acheter ou renouveler une concession de sépulture.  Dans ce cas, le prix de la concession est fixé comme suit :

    - Concession initiale :

      - parcelle de terrain : 50,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbarium: 500,00 EUR/cellule.

      - Concession avec caveau : 1000,00€

    - Renouvellement :

      - parcelle de terrain : 50,00 EUR/m2

      - cellule dans le columbar décès d’une personne âgée de moins de 50 ans, l’article 1 est d’application.

    Art.4 : Le prix est payé entre les mains du receveur communal lors de l’introduction de la demande de concession ou de renouvellement.

    Art.5 : À défaut de paiement dans un délai de quinze jours, le recouvrement de la redevance sera poursuivi devant les juridictions civiles compétentes.

    Art.6 :Le présent règlement :

    - Sera transmis aux autorités supérieures compétentes.

    - Entre en vigueur le premier jour de sa publication


          Art.7 : Cette délibération abroge toute délibération précédente concernant cette redevance.

     

    Les  90  caveaux achetés sous la législature passée seront vendus à 1000€. Actuellement un seul caveau a été vendu.


    (7)   Rapport annuel du Plan de Cohésion Sociale


     


     

     

     

    Art.1 :Approuve les rapports suivants:

    - le rapport d’activités 2012 et prévisions budgétaires 2013 du plan de cohésion sociale de la commune de Neufchâteau,

    - Plan de cohésion sociale 2012: rapport financier.

    Art.2 : de charger le collège communal de l’exécution de la présente délibération.

     

    (8)  (MS) Espace d'Arenberg/ Saint Vincent de Paul/Proposition de convention d'occupation précaire


     

     

    Approuve la convention d’occupation précaire au profit de la Saint Vincent de Paul, entité de Neufchâteau.

     

     

    (9)  REGLEMENT - Façades fleurie et Villages et quartiers fleuris



     

    Approuver le règlement, il sera publié ultérieeurement.

     

     

    (10) Service incendie - achat de matériel pour les SRI - aide financière de l'Etat fédéral - promesses 2012 (2e tranche)


     

     

     

    Art.1 :Approuve la proposition de subsides précitée, octroyée par le Service public Fédéral et d’acquérir le matériel en question ;

    Art.2 : de ratifier la décision du Collège communal du 14 mars 2013 concernant le matériel subsidié précité ;

    Art.2 : de prévoir la dépense au budget extraordinaire lors de la prochaine modification budgétaire. La dépense est financée par un subside de 75% du Service public Fédéral et le solde par la PZO.

    Dépense: 1.200€

     

     

    (11) Espace 29 - marché de désignation PEB


     

     

     

     

     

    Art.1 : de procéder à la désignation d’un responsable PEB dans le cadre de l’aménagement de l’Espace 29 ;

    Art.2 : d’approuver le projet de cahier spécial des charges ci-annexé au montant estimatif de 6.000€ ;

    Art.3 : d’adopter la procédure négociée sans publicité comme mode de passation du marché ;

    Art.4 : d’imputer la dépense 42101/733-60/2008 projet 2008/23 sur base des crédits reportés de 2008. Financement a été assuré par un prélèvement sur le Fonds de réserve en 2008


    Le plan d'aménagement de l'Espace 29 a été  présenté.

     

     

    (12) Fourniture et livraison de mobilier pour la salle Brasseur - approbation du marché


     

     

     

     

    Art.1er :  Procéder à l’acquisition de mobilier pour la salle Brasseur.

    Art.2 : d'approuver le cahier spécial des charges N° 20130004 et le montant estimé du marché “Fourniture et livraison de mobilier pour la Salle Brasseur”, établis par le Service des Marchés Publics. Les conditions sont fixées comme prévu au cahier spécial des charges et au cahier général des charges pour les marchés publics. Le montant estimé s'élève à 18.000,00 € hors TVA ou 21.780,00 €, 21% TVA comprise.

    Art.3 : de choisir la procédure négociée sans publicité comme mode de passation du marché.

    Art.4 : d’imputer la dépense à l’article 104/724-60 (projet 20130004) du budget extraordinaire 2013. La dépense sera financée par une reprise sur fond de réserve extraordinaire.


     

     

    (13)  Rénovation et extension des toilettes de l'Hôtel de Ville- approbation des marchés de travaux et du marché de fourniture


     

     

     

     

    Art.1 : de réaliser les travaux de rénovation et extension des toilettes de l’Hôtel de Ville.

    Art.2 : d’approuver les cahiers spéciaux des charges de travaux de menuiserie, d’électricité et de chauffage-sanitaire susvisé.

    Art.3 : de procéder à la passation d’un marché par procédure négociée par simple facture acceptée pour l’acquisition des fournitures dont question ci-dessus.

    Art.4 : de choisir la procédure négociée sans publicité comme mode de passation des marchés de travaux.

    Art.5 : d’imputer les dépenses à l’article 124/724-60 (projet 20130007) du budget extraordinaire 2013. LA dépense sera financée par une reprise sur fond de réserve extraordinaire.

    Coût: 3.000€


     

    (14)  Acquisition de 4 radars préventifs - approbation du marché de fourniture


     

     

     

     

     

    Art.1 : de procéder à l’acquisition de 4 radars préventifs.

    Art.2 : d’approuver le cahier spécial des charges relatif à l’acquisition de 4 radars préventifs dont question ci-dessus.

    Art.3 : de choisir la procédure négociée sans publicité comme mode de passation du marché.

    Art.4 : d’imputer la dépense à l’article 421/744-51 (projet 20130011) du budget extraordinaire 2013. La dépense sera financée par une reprise sur fond de réserve extraordinaire.

    Coût: 12.000€


     

     

    (15) Acquisition de jardinières pour l'aménagement de chicanes - approbation du marché de fourniture


     

     

     

    Art.1 : de procéder à l’acquisition de jardinières destinées à la réalisation de chicanes sur le territoire communal.

    Art.2 : d’approuver le cahier spécial des charges dont question ci-dessus et l’avis de marché y afférent.

    Art.3 : de choisir l’appel d’offre général comme mode de passation du marché.

    Art.4 : d’imputer la dépense à l’article 421/744-51 (projet 20130011) du budget extraordinaire 2013. La dépense sera financée par une reprise sur fond de réserve extraordinaire.

    Coût: 60.000€

     

    (16)Entretien extraordinaire de la voirie 2013 - approbation du marché de travaux


     

     

     

     

    Art.1 : de procéder aux travaux d’entretien extraordinaire de la voirie 2013.

    Art.2 : d’approuver le cahier spécial des charges et l’avis de marché dont question ci-dessus.

    Art.3 : de choisir l’adjudication publique comme mode de passation du marché.

    Art.4 : de fixer à 20,00€ le prix d’obtention du cahier spécial des charges.

    Art.5 : d’imputer la dépense à l’article 421/731-60 (projet 20130005) du budget extraordinaire 2013. La dépense sera financée par un emprunt en 10 ans contracté sur base du marché annuel 2013.

    Estimatif:164.408€

     

    Les travaux en question sont: -la rue Jules Poncelet- la sortie de Massul vers Juseret et Avenue de la Gare (égouttage).

     

    (17) Convention BORGUET - Route de Darassai Mon Idée

     

    Décide d’approuver et de signer la dite convention.

     

     

    (18)Eclairage public -

     

     

    D E C I D E          :

     

    Art.1 : d’approuver les devis n°20291707, 20291707, 20291672, 20291667, 20291652, 20291696, 20291636, 20291624, 20291658, 20281047 établis par Interlux au montant de 6 x 412,53 + 1403,09 + 634,56 + 1237,58 + 1211,97 = 6962,38 euros tvac pour l’ajout de points d’éclairage public dans la commune.

    Art.2 : d’imputer la dépense à l’article 426/735-54 (projet 20130008) du budget extraordinaire 2013. La dépense sera financée par une reprise sur fond de réserve extraordinaire.

     

    (19)  Règlement complémentaire - redélimitation agglomérations (F1-F3)


     

     

    Art.1er: Toutes les mesures antérieures relatives à cet objet sont abrogées.

     

    Art.2 : L'agglomération de Neufchâteau est délimitée comme suit :

    Route régionale N85

       a) en venant de Bastogne PK 26510 : à la limite avec la localité de Longlier (seulement un signal F1, pas de signal F3)

    b) en venant de Florenville : immédiatement après le tournant  "Bizoc" PK24544

    Route régionale N845

       Chaussée de Bertrix, à hauteur de l'immeuble n° 19 PK 0629

    Route régionale N40

       a)en venant d'Arlon, chaussée d'Arlon à hauteur de l'immeuble n° 88 PK 34982

    b)en venant de Recogne : chaussée de Recogne après son carrefour avec le chemin des Aubépines PK 36402

    Routes communales

       a) chemin du Bois d'Ospot à 100m du carrefour avec la RN 48.

       b) chemin des Lilas : à hauteur de l'immeuble n° 14.

       c) rue de la Justice : avant le dos d'âne en venant d'Hamipré.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “Neufchâteau ”

     

    Art.3 : L'agglomération de Hamipré est délimitée comme suit :

    Route régionale N40

    a) en venant d'Arlon - Chaussée d'Arlon - à hauteur de l'immeuble n°142 PK33500

    b) en venant de Neufchâteau - chaussée d'Arlon - à hauteur de l'immeuble n° 90 PK 34608

    c) Chaussée d'Arlon, ancien tracé avant le numéro 139

    Route régionale N801

       a) en venant de Tintigny - chaussée d'Assenois - avant le cimetière PK 0555

    Routes Communales

       a) Rue du 87e Régiment d'infanterie à hauteur de l'immeuble n° 15.

        b) Rue de la Hasse, 100 mètres avant son carrefour avec RN 40

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Hamipré ”

     

    Art.4 : L'agglomération de Le Sart est délimitée comme suit :

    Routes Communales

      a) rue Le Sart, à hauteur de l'immeuble n0 2 venant de la RN801

    b) rue Le Sart, à hauteur de l'immeuble N°60 en venant de Nolinfaing

    c) rue le Sart, à hauteur de l'immeuble 32 en venant du chemin de Sart

      d) rue Le Sart à hauteur de l’immeuble n°9 en venant de Cousteumont

      e) rue Le Sart à hauteur de l’immeuble n° 6 en venant de Hamipré

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Le Sart ”

     

    Art.5 : L'agglomération de Cousteumont est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a) rue du Petit Champs, à hauteur du pont SNCB

          b) rue du Petit Champs, venant de Hamipré, avant le premier  carrefour avec elle-même en entrant dans le village

      c) rue Les Wès, à hauteur de 1'immeuble n0 13

      d) route des Framboisiers, à hauteur de l'immeuble n0 16

      e) route de Rabaussai, avant l’immeuble n°3 en venant de Bernimont.   

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Cousteumont ”

     

    Art.6 : L’agglomération d’Offaing est délimitée comme suit :

    Route régionale N802

    a)Le Hol à hauteur du numéro 15 PK0340

    Route régionale N40

    a)Chaussée de Luxembourg à hauteur du numéro 1 en venant de Neufchâteau PK33070

    b)Chaussée de Luxembourg à hauteur du numéro 39 en venant de Léglise PK32300

    Routes Communales

    a)Le Hol avant le numéro 21

    b)Le Haut de Baudrimont avant le numéro 21 en venant de Mon Idée

    c)Le Haut Faing avant le numéro 20 en venant de Namoussart

    d)Le Haut Faing avant le numéro 24 en venant de Mon Idée

    e)La Croix Warnier avant le numéro 4 en venant de Cousteumont

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Offaing”

     

    Art.7: - L'agglomération de Marbay est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a)route de Ribaupré, à hauteur du numéro 27 venant de Namoussart

      b)chemin agricole venant de Namoussart, à son débouché sur le chemin  

        du Sarnier

      c)chemin des Champs Mayet, à hauteur de l'immeuble n0 39

      d)La côte du Monti, à hauteur de l'immeuble n0 22

      e)La côte du Monti, à hauteur de l'immeuble n0 10.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ MARBAY ”

     

    Art.8: - L'agglomération de Namoussart est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a)rue Lundifontaine, à hauteur de l'immeuble n° 8

    b)chemin agricole venant de Marbay, à son débouché sur la rue

      Chemin du Bois Cognon

      c)chemin Champs des Cailloux, à hauteur de l'immeuble n0 8

      d)rue La Vaucelle, à hauteur de l'immeuble n0 5

      e)rue Fond des Vannes, à hauteur de l'immeuble n0 24

      f)venant de Marbay, 50 mètres avant le carrefour

      g)route de l'Aunai, à hauteur du numéro 18.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Namoussart ”

     

    Art.9 : L’agglomération de Mon-Idée est délimitée comme suit :

    Route régionale N825

    a)Chaussée de Martelange avant le numéro 3 en venant de Neufchâteau PK3978

    b)Chaussée de Martelange à hauteur du numéro 10 en venant de Martelange PK4380

    Routes Communales

    a)Route de Darassai avant le numéro 27 en venant de Namoussart

    b)Le Frenai avant le numéro 2

    c)Belle vau avant les écuries du numéro 5.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Mon-Idée ”

     

    Art.10 : L'agglomération de Longlier est délimitée comme suit :

    Route régionale N85

    a) en venant de Neufchâteau - avenue de la Gare : à la limite avec la localité de Neufchâteau  (seulement un signal F1, pas de signal F3)PK26510

    b) en venant de Bastogne - Chaussée de Bastogne, à hauteur n°91 PK28570

    Route Régionale N825

       a) chaussée de Balaclava - à hauteur de l'immeuble n°34 PK0592

    Routes communales

       a) Route de la Croix Corin - avant l'immeuble n° 21

       b) Chantenieule - avant l'immeuble n° 42

      c) Route des Hets - à hauteur de l'immeuble n° 21

      d) Rue de la Maladrie - à hauteur de l'immeuble n° 46

      e) La Falôze de Balaclava - à hauteur de l'immeuble n° 22

      f) Chemin du Grand Vivier - avant son carrefour avec le chemin de                                 

         Perchepai.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Longlier ”

     

    Art.11 : L'agglomération de Lahérie est délimitée comme suit :

    Routes Communales

    a)Chemin du Vieux Moulin – venant de la RN 85 à hauteur de l'immeuble n° 12

    b)La Croix de l'Homme – venant de Mon-Idée à hauteur de l'immeuble n°20

    c)Route de Motechet –

    a.  venant de Massul à hauteur de l'immeuble n° 38

    b.  venant de Longlier à hauteur de l'immeuble n° 1

    c.  venant de Molinfaing à hauteur de l’immeuble n° 32

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Lahérie ”

     

    Art.12 : L'agglomération de Massul est délimitée comme suit :

    Routes Communales

      a)route de Saint Monon, à hauteur de l'immeuble n0 57

      b)chemin du Gros Bois, à hauteur de la chapelle;

      c)Voie des Fers, à hauteur de l'immeuble n0 9;

      d)route du Tchesselet, à hauteur de l'immeuble n0 15

          e)chemin de Marfontaine, 50 m avant son débouché sur le chemin Halafosse,

            en venant d'Ebly;

    f)chemin de Halafosse, à hauteur de l'immeuble n0 3.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Massul ”

    Art.13 : L'agglomération de Molinfaing est délimitée comme suit :

    Route régionale N85

       a) venant de Bastogne à la PK 31300

      b) venant de Neufchâteau, à la PK 3l100

    Routes communales

      a) rue La Coré, à hauteur de l'immeuble n' 18

      b) route de Chaumont, à hauteur de l'immeuble n0 8

      c) route de Bercheux, à hauteur de l'immeuble n0 19

      d) route de Saint Monon, à hauteur de l'immeuble n0 24

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “Molinfaing ”

     

    Art.14 : L'agglomération de Respelt est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a) route de Marnau, à hauteur de l'immeuble n0 25

      b) chemin du Gros Têr, à hauteur de l'immeuble n0 2;

      c) rue Lez Huzes, à hauteur de l'immeuble n0 12

      d) rue Le Monti Djauquet, à hauteur de l'immeuble n0 26

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Respelt ”

     

    Art.15 : L'agglomération de Tronquoy est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a) La croix de Pierre, à hauteur de l'immeuble n0 41

      b) route de Bacôru, 15m avant l'effet de porte

      c) route de Bahutai, à hauteur de l'immeuble n0 19;

      d) route de Sainte-Marie, à hauteur de l'immeuble n0 22

    e) La Blainau, à hauteur de l'immeuble n0 9.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Tronquoy ”

     

    Art.16 : L'agglomération de Verlaine est délimitée comme suit :

    Route régionale N40

    a)en venant de Neufchâteau – au niveau de la PK 41150

    b)en venant de Libramont – au niveau de la PK 41600

    Routes Communales

    a)Chemin de la Crosse – venant de Grandvoir – avant l'immeuble n°2

    b)Voie de Cher – avant l'immeuble n° 10

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Verlaine ”

     

    Art._17 : - L'agglomération de Gérimont est délimitée comme suit :

    Routes communales

    a)en venant de la RN40 – à hauteur de l'immeuble n°2

    b)en venant de Longlier – à Hauteur de l'immeuble n°1

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Gérimont ”

     

    Art._18 : - L'agglomération de Morival est délimitée comme suit :

    Routes Communales

    a)en venant de Tronquoy – à hauteur de l'immeuble n°1

    b)en venant de Semel – à hauteur de l'immeuble n°2

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ MORIVAL ”

     

    Art.19 : L'agglomération de Tournay est délimitée comme suit :

    Routes Communales

    a)Route de la Croix Baptiste – 15m avant l'effet de porte

    b)Chemin de Roiveau – avant l'immeuble n°16

    c)Chemin de Messe – en face du cimetière

    d)Route du Fonteni – avant l'immeuble n° 19

    e)Route de Saint-Hubert – avant l'immeuble n° 30

    f)Route du Cardinal – avant l'immeuble n° 2

    g)Chemin de la Chapelle Collard – avant le carrefour avec le chemin agricole

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Tournay ”

     

    Art.20 : L'agglomération de Fineuse est délimitée comme suit :

    Routes communales

      a) rue Voie du Charbonnier, à hauteur de l'immeuble n0 13

    b) chemin du Moulin de la Roche, à hauteur de l'immeuble n°18

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Fineuse ”

     

    Art.21 : L'agglomération de Grandvoir est délimitée comme suit :

    Routes communales

    a) route des Forges, 15m avant l'effet de porte

    b) rue La Holière, à hauteur de l'immeuble n0 16

    c) rue La Chenée, à hauteur de l'immeuble n0 11

    d)rue du Mainis à hauteur de l'immeuble n° 40

    e)rue du Mainis à hauteur de l'immeuble n° 3

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Grandvoir ”

     

    Art.22 : L'agglomération de Petitvoir est délimitée comme suit :

    Route régionale N845

    a) en venant de Neufchâteau - chaussée des Barrières au PK 4000

    b) en venant de Bertrix - chaussée des Barrières au PK 4900

    Routes Communales

       a) Route des Ardoisières - avant l'immeuble n° 25

       b) Route du Père Lejeune - avant l'immeuble n° 40

       c) Chemin de la Rosière - près de l'immeuble n° 6

    d) Chemin de la Hazette - avant son carrefour avec le chemin de la Rosière.

    e) Route des Fagnes - avant l'immeuble n° 16

    f) Le Chéseau - avant l'immeuble n°11.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Petitvoir ”

     

    Art.23 : L'agglomération de Harfontaine est délimitée comme suit :

    Routes Communales

      a) rue Harfontaine, à hauteur de l'immeuble n0 8

    b) rue Harfontaine, à hauteur de l'immeuble n0 17;

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Harfontaine ”.                                                          

    Art.24 : L'agglomération de Warmifontaine est délimitée comme suit :

    Routes  communales

    a)Les Enclos du Ruisseau – 15m avant l'effet de porte en venant de Tournay

    b)La blanche Pierre - à hauteur de l'immeuble n° 28

    c)La Plate des Prés – avant l'immeuble n° 41

    d)Rue Sainte-Barbe – avant l'immeuble n° 24

    e)Rue des Vannettes – avant l'immeuble n° 48

    f)Le Haut chemin – avant l'immeuble n°10

    g)Le Plane – cent mètres après le carrefour des maisons du “ Plane ” en direction d’HARFONTAINE

    h)Côte des Gernaux – Avant la cabine électrique.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Warmifontaine ”.

                                                              

    Art.25 : L'agglomération de Grapfontaine est délimitée comme suit :

    Routes Communales

    a) rue de la Tachette, à hauteur de l'immeuble n0 51;

          b) chemin débouchant sur la rue de la Tachette à proximité de l'école, avant son carrefour avec la rue de la Tachette;

      c) chemin de la Source, à hauteur de l'immeuble n0 20;

    d) route Champs Brigand, à hauteur de l'immeuble n0 13.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Grapfontaine ”

     

    Art._26 : - L'agglomération de Hosseuse est délimitée comme   suit :

    Routes Communales

    a)en venant de la route de Suxy – à hauteur de l'immeuble n°1

    b)en venant de Nolinfaing – à hauteur de l'immeuble n°5

    c)en venant du chemin agricole, 100m avant le carrefour de la route traversant le village.

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Hosseuse ”

     

    Art.27 : L'agglomération de Nolinfaing est délimitée comme suit :

    Routes Communales

      a) rue La Fosse du Loup, à hauteur de l'immeuble n0 4;

      b) rue Les Chauvières, à hauteur de l'immeuble n0 8

      c) route de la Bouvière, à hauteur de l'immeuble n0 2;

    d) rue La Roquignole, à hauteur de l'immeuble n0 3

    La mesure sera matérialisée par des signaux Fl et F3 portant la mention “ Nolinfaing ”

     

    Art. 28 : - Le présent règlement sera soumis à l'approbation du Service public de Wallonie, Direction Générale Opérationnelle de la Mobilité à Namur.

     

    (20)  Politique d'aide communale aux diverses associations - désignation des représentants de la commission - modification.


     

     

    DECIDE de remplacer Monsieur Olivier WEYRICH par le conseiller communal suivant :

      Ce point a été retiré

    - ………………………………

                              

    pour faire partie de la commission précitée.

     

    (20)  COMMISSION COMMUNALE DE L'ACCUEIL - désignation de délégués

    Ce point a été retiré

     

     

                        DESIGNE

     

       

    ……………

     

     

          au titre de délégués, auprès de cette commission pour y représenter la Commune jusqu’au terme de leur mandat actuel et/ou au plus tard jusqu’à la fin de la présente législature.


    (20) PCDR - désignation des membres de la CLDR


     

     

     

    DECIDE

     

    Art.1 : d’approuver la proposition des membres comme ci-annexé ;

    Art.2 : d’approuver les binômes comme ci-annexé ;

    Art.3 : de transmettre la présente délibération au Ministre compétent pour approbation.

     

     

    (21)  Constitution du nouveau Conseil Consultatif Communal des Aînés


     

     

     

    Art 1 : de renouveler le conseil consultatif communal des aînés.

    Art 2 : d'approuver l'avant-projet de règlement d'ordre intérieur précité et de le présenter au futur conseil consultatif.

    Art 3 : de valider le tableau précité des candidatures fixant la composition du CCCA.

    Art.4 : de désigner Nelly Gendebien comme membre de droit du CCCA, représentant la Présidente du CPAS.

     

    Le membre de droit sera également Président du CCCA

     

     

    (22) Contrat rivières Semois-Chiers


     

     

    De se retirer du Contrat Rivière Semois-Chiers à la date du 31 décembre 2013.

     

    (23) Communication décision autorité de Tutelle.


    Prend connaissance de la décision de l’autorité de Tutelle suivante :

    - 14/02/2013 : BUDGET 2013 – Réforme.

     

    avril-2013 3404

     

    HUIS-CLOS

     

     

     

    24)Modification du jury du recrutement d’un sous-lieutenant professionnel ;


    25)Nomination de trois sapeurs pompiers professionnels ;


    26)Mise en disponibilité d’une enseignante ;


    27)Ratification de diverses délibérations du collège communal relatives à l’enseignement.

     

     

    avril-2013 3405

     

     

     

     

     


  • Echange linguistique

    avril-2013 3398

     

     

     

     

     

    avril-2013 3399

     

     

     

     

    avril-2013 3400

     

     

     

     

    avril-2013 3401

     

     

     

     

     

    avril-2013 3402

     

     

    L'Athénée Royal de Neufchâteau accueille l'école de Saint Nicolas dans le cadre d'un échange linguistique.

     

     

    La Préfète des Etudes salue le travail du coordinateur Salvatore Ali pour son relais agréable et encourageant avec les établissements scolaires qui le sollicitent et remercie Monsieur le Député René Collin pour son intérêt au développement de toutes les synergies visant à rendre notre province active et ouverte aux autres par la promotion des langues.

     

    Une aide financière a été apportée par le partenaire "Réseaulux" et la province de Luxembourg .

     

    21 projets sont ainsi initiés, 12 en Flandre, 7 en Allemagne, 1 en Hollande et 1  Grande Bretagne.

    Mille élèves participent à ces échanges.

  • La chasse aux oeufs

     

     

     

     

     

     

     

    janvier-2013 3352

     

     

     

     

     

     

     

    janvier-2013 3353

     

     

     

     

     

     

    janvier-2013 3354

     

     

     

     

     

    janvier-2013 3357

     

     

     

     

     

    janvier-2013 3359

     

     

    Un après-midi récréatif offert aux enfants par l'Association des commerçants:

     

    -peluches géantes

     

    -jeux en bois

     

    -grimages

     

    -distribution d'oeufs

     

    Le temps n'était vraiment pas de la partie.ll faisait glacial.

  • Festival de danses Plurielles

    246374.jpg

  • Inauguration au RRC Longlier

     

     

    IMG_3360.JPG

     

     

     

    avril-2013 3365

     

      La chaufferie

     

     

    avril-2013 3366

      Vestiaire

     

     

     

    avril-2013 3397

     

     

     

     

    avril-2013 3362

      Salle de sports

     

     

     

    avril-2013 3370

     

     

     

    avril-2013 3364

     

    Jacques Modard, affilié depuis 60 ans à Longlier

     

     

     

     

    avril-2013 3363

     

     

     

     

     

    avril-2013 3369

     

     

     

     

    avril-2013 3379

     

     

     

     

     

    avril-2013 3386

      Robert Wasseiges, ancien entraîneur des diables rouges

     

     

    avril-2013 3391

     

      L'abbé Fraiture pendant la bénédiction du complexe.


     Nous avons appris que Jésus était aussi un footballeur car il a été "suspendu" le vendredi saint...

    et il termine par "vous avez agi ensemble""

     

     

     

    avril-2013 3388

     

      Les échevins Christian Grandjean et François Huberty dévoilent la plaque commémorative

     

     

     

    avril-2013 3377

     

    Discours du Président, Daniel MICHIELS

     

    Bonsoir à vous tous, la partie protocolaire de cette soirée commence, merci de votre écoute et attention.


    Mesdames, Messieurs, chers amis sportifs, bienvenue à cette soirée

    Je salue particulièrement nos représentants officiels ici présents

    Mr André Antoine, Ministre des Sports s’excuse de son absence et nous souhaite plein succès

    Dimitri Fourny en sa qualité de Député Bourgmestre

    Michel Rossignon président du Comité Provincial de football excusé et merci à Alex Rossignol de le seconder 

    Et Robert Waseige, ancien entraîneur des diables rouges qui vous analysera la belle performance de nos diables contre la Macédoine

    Ils prendront la parole dans les prochaines minutes

    Sans oublié père Jean-Marie excusé et frère Stéphane qui bénira cette salle de sport

    Et je salue toutes les personnes présentes en leur titre et qualité

    Que de monde, ce soir, cela me touche beaucoup et cela donne une dimension encore plus forte à tous nos bénévoles qui œuvrent dans cette grande famille qu’est notre club.

    C'est donc avec un immense plaisir que je vous accueille ce soir dans ce nouveau complexe sportif, le Royal Racing Club Longlier à l'occasion de son inauguration.

    Un club né en 1931 et qui au fil des ans évolue, progresse sereinement mais sûrement.

    Tout d’abord, commençons par le moins visible, par ces personnages qui travaillent et ont travaillé dans l’ombre durant des mois entiers pour réaliser ce bel outil, car je veux les voir près de moi et qu’ils puissent savourer ce beau public car c’est grâce à eux que vous êtes présents ce soir et je vais demander à 12 bénévoles qui ont donné sans compter des centaines d’heures des jours entiers même si le club recense plus de 70 bénévoles, aujourd’hui je vais en mettre 12 en évidence, pour moi ils ont le mérite du bénévolat dans la mise en œuvre de ce hall sportif, ce qui fait la grandeur d’un club d’une ASBL…. Et j’aimerais voir sur le podium à côté de moi Pascal Winand, André Pierret, Raymond GrandJean, Louis Maquet, Albert Guillaume, Alain Gatellier, Fernand Zevenne, Jean-Claude Fontaine, Jean-Claude Kesh, Jean-Marie Paul, Jacques Paul et Alain Dion.

    APPLAUDISSEMENT à tous ces bénévoles mais à tous les autres également.à qui je dédicace cette soirée et cet outil sportif.

    Les sportifs aiment le rêve et les symboles. Merci à monsieur le ministre de son engagement pour le sport et de son soutien dès lors que l’intérêt du sport en général est en jeu.

    Dans mon esprit, le sport est avant tout une activité sociale, éducative et ludique. Il est porteur de valeurs et joue un rôle majeur dans le domaine de l’intégration et de la citoyenneté. Et c’est cette approche que j’ai essayée de promouvoir depuis plus de 10 ans maintenant comme président de ce club.

    Je sais que vous étiez nombreux à attendre son ouverture avec impatience afin de pouvoir pratiquer dans des conditions optimales votre activité sportive favorite. Comme vous avez pu le constater lors de votre visite, ce hall sportif dispose de multiples salles, 4 vestiaires joueurs, 2 vestiaires arbitres, salle technique, salle de réunion, salle informatique, salle de rangement, buvette et cette superbe salle de sport. Toutes nos attentes sont donc confinées dans ce magnifique ensemble sans compter la technique, le multimédia et la sécurité.

    Un chef d’orchestre a permis la gestion complète, des réunions de chantier à l’exécution des travaux et j’aimerais qu’il vienne à mes côtés et qu’on l’applaudisse très fort, et j’appelle Pascal Winand. Bien entendu des dizaines d’artisans, des dizaines de bénévoles sont entrés en action pour la mise en œuvre de tout ce complexe mais j’y reviendrai dans une seconde partie.

    Vous souvenez-vous de l’ancienne buvette ? et ainsi, de comprendre le pourquoi de cette nouvelle construction, regardez le magnifique diaporama réalisé par Anaïs que je remercie et vous comprendrez la vétusté des anciens lieux qui nous a poussés vers ce projet ambitieux.

    Et vous verrez également l’évolution de la construction de ce hall sportif avec quelques commentaires croustillants dont elle a le secret.

    Chacun de nous a appris que dès l'antiquité, les athlètes grecs ont pu s'entraîner sur des stades ou dans des gymnases dignes de leur gloire, dignes de leur art. N'oublions pas que les sportifs, couverts de lauriers, étaient assimilés à des demi-dieux. Il était donc difficile d'imaginer qu'au XXIe siècle les sportifs du RRC Longlier ne puissent bénéficier des mêmes équipements que les athlètes grecs, même s'ils ont perdu leur statut divin. Mais je compte sur notre équipe première menée par Jean-Luc Manand que je salue pour nous amener vers des cieux dont tous les supporters rêvent et j’en profite pour saluer Mike et Johan qui nous regardent de ces cieux et qui doivent admirer tout ce beau travail.

    Le sport n’est-il pas en Belgique le premier secteur associatif dont le football en particulier ; celui qui nous concerne ce soir. Nous comptons plus de 300 adhérents avec nos 11 équipes de jeunes, nos entraineurs et délégués que je voudrais saluer ici ce soir pour le magnifique travail effectué et cette salle permettra encore d’améliorer non seulement le confort mais permettre des entraînements différents pendant la période hivernale que l’on connaît rude.

    Parallèlement, nous accueillerons des associations sportives pour couvrir l’ensemble des plages horaires et permettre à celles-ci de profiter de nos installations. Ces éléments montrent combien le sport occupe une place importante dans la vie de nos citoyens, de nos jeunes et moins jeunes. A tel point que le sport est devenu d'utilité publique et sa pratique est très souvent associée aux politiques de santé et d'éducation.

    Mais le sport est aussi devenu d'utilité sociale et il est utilisé comme un outil de cohésion, d'intégration et d'insertion. Il a donc besoin, pour remplir efficacement ses missions, de lieux de pratique adaptés. De plus, l'augmentation constante du nombre d'habitants sur la commune ne va pas stopper ce besoin.

    C'est pour cela qu'il devenait nécessaire et urgent de créer ce nouvel équipement sportif. Le club devait permettre aux sportifs, à ses adhérents ou autres sportifs, de pratiquer leur discipline dans les conditions de sécurité maximales surtout lorsque ces sportifs sont des enfants dont l'encadrement requiert encore plus d'exigences. Ce hall sportif répond à toutes les exigences en matière de sécurité, en matière d’encadrement et d’accueil.

    Enfin lorsque l'on parle de sport, on parle forcément de compétitions. Ces compétitions sont des moments importants dans la vie d'un club car elles fédèrent toute une population, et même les moins sportifs, autour d'une équipe ou d'un compétiteur. Elles créent une ambiance festive et elles dynamisent la vie économique du village et ses environs. Et quoi de plus beau qu'une ville qui soutient ses athlètes dans une même ferveur. Quoi de plus valorisant pour un club, une commune de voir à la « Une » des quotidiens locaux ou régionaux, le nom de son équipe de football, de basket, ou autre, ou celui d'un athlète, enfant du pays. Cette gloire, tous les habitants se l'approprieront, la partageront. Elle sera un prétexte pour faire la fête. Elle fera naître des vocations, entraînera une augmentation du nombre de pratiquants. Et ces derniers seront à leur tour ravis de trouver à leur disposition des équipements sportifs de qualité. Un enfant faisant du sport, encadré par des moniteurs, c’est un enfant en moins dans le risque d’un décrochage social éventuel.

    Or il est évident que sans infrastructures sportives adaptées, notre club ne pourrait pas organiser de compétions sportives ni en accueillir. Et nous passerions à côtés de moments de fêtes inoubliables. C'est pour cela, aussi que nous avons voulu construire ce nouvel espace sportif. On se trouve dans un écrin de verdure, permettant d’encadrer des centaines de jeunes, et ce nouveau hall sportif permettra une continuité dans ce travail et dans l’éducation sportive qu’on veut inculquer à nos jeunes et moins jeunes.

    Merci de votre écoute et je reviens en fin de cérémonie pour saluer toutes nos entreprises, tous ces artisans qui ont permis la construction de ce complexe.

     

     

    Pour clôturer la présentation et les discours, je poursuis en remerciant un certain nombre de personnes qui ont été associées à la réalisation de ce projet. Excusez si j’ai oublié une personne.

     

    Un projet commence toujours par une étude de faisabilité, un plan financier et le chemin de croix administratif pour les accords, les permis, les subsides et bien d’autres choses que je ne peux citer de façon exhaustive tellement le dossier est complexe mais notre ASBL a réussi ce parcours d’obstacle avec les honneurs.

    Je vais donc à l’essentiel en rappelant que ce hall a couté plus d’un million d’euros dont l’adjudication a eu lieu en février 2012 suite à un marché public.

    En premier, j’en profite pour remercier INFRASPORTS via Mr Michel Devos directeur Infrasports et tout son service pour l’efficacité, le sérieux, l’écoute et l’accord dans l’attribution des subsides mais également Mr le ministre des sports André Antoine pour les accords.

     

    Et pour concocter ce marché public, une aide précieuse a été celle de Stéphanie Zevenne que je souhaite voir sur ce podium. Merci à elle. Magnifique travail dans la publication du marché public.

    Et je continue car la soif doit vous envahir j’imagine et des magnifiques toasts nous attendent, plus de 4 000 toasts en préparation pour vos papilles gustatives. Je vous mets l’eau à la bouche.

    Merci à tous les bureaux d’études et les entreprises participantes.

    L’étude, nous la devons au bureau d’architecte Kerger Quoilin et en particulier à Jacques Kerger et son complice Willy Perrot qui ont su, malgré les aléas et les contretemps, guider la conception et la réalisation, et mener à bien le projet.

     

     

     

     

     

     

    avril-2013 3381

     

    Dimitri FOURNY, est heureux d'avoir pu obtenir les autorisations régionales nécessaire pour l'aboutissement de ce projet. Ce projet revient à 1.100.000€ avec un subside de 75%. Il souligne l'intérêt que la ville porte aux différents clubs sportifs et aux associations. Le BCCA qui s'est qualifié lors de la coupe de Wallonie sera reçu cette semaine à la commune. Le service de l'EFT donnera un coup de main aux différents clubs.

     

     

    Voilà la fin du protocole, place au verre de l’amitié et de toutes ses douceurs, je vous remercie de votre attention bonne soirée à vous tous et que cette soirée soit inoubliable.

     

     

  • Rôle de garde

    Un seul numéro pour toute la province

     

    1733


     

    Rôle de garde des pharmacies


      Le samedi 22:  pharmacie BRULIAU   tél 061 27 70 48

     

    Le dimanche 23: pharmacie CASIN, à BERTRIX rue de Burhaimont n° 36, tél: 061 41 42 06  ET

                                  

                                 pharmacie LEGNIERE à St HUBERT rue St Gilles n°29, tél:061 61 34 91


     

    Les pharmacies CASIN et LEGNIERE  assureront  la permanence pendant la semaine à venir, après la fermeture des autres pharmacies.

     

     

    En soirée pour connaître le médecin de garde, il suffit de prendre contact avec son médecin traitant qui vous indiquera qui est de garde.